Qui sommes-nous ?

Hyperthermie

Administrateur

Dr. med. Dieter Hartung

Le Dr.med. Dieter Hartung et son équipe se consacrent principalement au traitement du cancer.

Ainsi, dans notre Centre de Traitement du Cancer par l’Hyperthermie, les traitements médicaux conventionnels tels que le rayonnement, la chimiothérapie ou la chirurgie sont complétés par différentes thérapies alternatives dont l’efficacité est reconnue.

Les Thérapies

Pour assurer un traitement efficace du cancer, nous combinons dans notre centre, le traitement par l’hyperthermie avec d’autres méthodes intégratives. Cependant, nous recommandons systématiquement le recours à l’hyperthermie dans le traitement de tous les types de cancer.


Les options de traitement

Traitement du cancer par hyperthermie

Les traitements alternatifs du cancer

Dans notre centre de traitement du cancer par l'hyperthermie, nous proposons également, en plus de l'hyperthermie, différentes thérapies alternatives contre le cancer. Il s’agit notamment de:

  • Le traitement par les perfusions de vitamin B17
  • l´oxygénotherapie
  • Le traitement à base de gui
  • Le traitement par les perfusions à la Vitamine C
  • Le traitement du cancer par les enzymes
  • La désintoxication

Avec ces différentes méthodes, nous assurons le traitement des formes suivantes de cancers

  • Le cancer du foie
  • Les métastases hépatiques
  • Le cancer du sein
  • Le cancer colorectal (ou cancer du côlon)
  • Le cancer du poumon
  • Les métastases pulmonaires
  • Le cancer du panréas
  • Le cancer de la prostate
  • Le cancer du rein
  • Les tumeurs cérébrales
  • Le cancer de l´ovaire
  • Le cancer du col de l´utérus
  • Le cancer des os
  • Le cancer de la vessie

Coordonnées

Krebsbehandlung mit Hyperthermie

Centre de traitement du cancer par
l´Hyperthermie

Hauptstr. 122
77694 Kehl / Strasbourg
Allemagne

Tel.: +49 (0) 78 51 - 8 89 58 29

Email.: dieter.hartung@online.de




E-Mail-Contact

 

Le traitement du cancer du col de l’utérus par les méthodes alternatives de traitement du cancer


Le cancer du col de l’utérus est une maladie maligne du corps de l'utérus.

Le cancer du col est considéré comme une maladie distincte. Bien que le cancer du col de l’utérus soit également formé à partir du tissu de la matrice, il diffère du cancer de l’utérus en termes de symptômes, de diagnostic et de traitement.

L'utérus est un organe sexuel féminin. C’est un organe musculaire creux qui est composé de trois couches (endomètre, le myomètre et le perimetrium).
La plupart des tumeurs qui se développent à partir des cellules du corps utérin sont des cancers de l'endomètre. Le cancer du col de l’utérus est le quatrième cancer le plus fréquent chez les femmes.

Le cancer du col de l’utérus est une maladie de l'âge avancé. Si la maladie est détectée à un stade précoce et si la tumeur peut être retirée à temps, les chances de guérison sont bonnes. Toutefois, si le cancer du col de l'utérus est détecté tardivement et a formé des métastases dans d’autres organes du corps, le pronostic est mauvais.
Les causes exactes du cancer de l'utérus ne sont pas clairement établies. Cependant, certains facteurs de risque sont connus. Ceux-ci comprennent: la prise d'oestrogènes, le tamoxifène, le cancer du sein, l'infertilité, le diabète et l'obésité.

Une femme qui a donné naissance à plusieurs enfants, présente un risque plus faible de développer un cancer du col de l'utérus qu’une femme sans enfant.
Dans les stades précoces du cancer du col de l’utérus, aucun symptôme n’est généralement recensé. Mais parfois, il y a des saignements vaginaux. Ainsi, si la personne concernée a déjà passé la ménopause et que des saignements vaginaux se produisent, un cancer du col de l’'utérus peut en être la cause. Si la tumeur est plus grande, elle peut croître dans les tissus et les organes adjacents. Cela peut causer des douleurs dans le bassin, des infections des voies urinaires et des douleurs chroniques au dos.

Puisque le cancer du col de l'utérus ne cause aucun symptôme dans les premiers stades, il est souvent détecté tardivement. C'est pourquoi des contrôles réguliers sont utiles pour détecter le cancer de l'utérus à temps. Si les douleurs pelviennes et des saignements vaginaux sont présents, l'échographie peut confirmer le diagnostic de cancer de l'utérus. Des techniques spéciales d'examen gynécologique telles que l'hystéroscopie aident également à clarifier le diagnostic.
Dans le cas où un cancer du col de l'utérus soupçonné est confirmé, d'autres examens sont effectués par le médecin (tomodensitométrie, imagerie par résonance magnétique IRM, tests sanguins de laboratoire). Avec ces techniques d'enquête, on peut déterminer si la tumeur a déjà formé des métastases dans des organes tels que le foie ou les poumons.

Le traitement le plus efficace pour le cancer du col de l’utérus  est l'ablation chirurgicale de la tumeur. Souvent, les trompes de Fallope, les ovaires et les ganglions lymphatiques sont enlevés à la même occasion.
La radiothérapie est également un traitement efficace contre le cancer de l'utérus. Dans le cas où le cancer de l’utérus s’étend au pelvis et crée des ganglions lymphatiques, la radiothérapie est souvent effectuée à partir de l'extérieur. Le but du traitement est de détruire autant que possible les cellules cancéreuses qui restent dans le corps.

En plus de ces traitements médicaux conventionnels, il y a aussi des thérapies alternatives. Cela ne devrait pas remplacer la médecine conventionnelle, mais cela peut augmenter les chances de guérison, améliorer la qualité de vie et augmenter l'espérance de vie.

Un traitement éprouvé est le traitement par la fièvre locale (hyperthermie ou thermothérapie). Dans le traitement par l'hyperthermie avec le dispositif Oncothermia EHY 2000, le tissu ou les métastases tumorales sont chauffées à 44°C. La fièvre produite artificiellement active le système immunitaire et endommage ou tue les cellules cancéreuses.

L'effet de la radiothérapie ou de la chimiothérapie peut de ce fait être amélioré. Le traitement par hyperthermie ne provoque aucun effet secondaire lorsqu'il est bien réalisé. De même, il est très bien toléré. Au Centre de traitement du cancer par l’hyperthermie à Strasbourg, il est systématiquement réalisé chez des patients atteints de cancer.

A ce traitement, on peut ajouter des perfusions intraveineuses de vitamine B 17. Le traitement à la vitamine B17 permet en effet d’inhiber la croissance des cellules cancéreuses dans le corps et de détruire les cellules cancéreuses.

Comme autre méthode de traitement, le traitement par la vitamine C peut être effectué. Les femmes qui souffrent d’un cancer de l'utérus ont souvent un niveau de vitamine C réduit dans le corps. Une chirurgie antérieure ou une radiothérapie peuvent également réduire les niveaux de vitamine C dans le corps. La vitamine C est une vitamine essentielle pour le système immunitaire. Pour renforcer le système immunitaire, la vitamine C est alors injectée par voie intraveineuse. Cette méthode de traitement est très bien tolérée et a considérablement amélioré la santé des patients.

Depuis des années, le traitement du cancer par le gui est une forme utile de thérapie. Selon le type spécifique de cancer, des préparations de gui sont habituellement injectées sous la peau deux fois par semaine. Grâce aux préparations de gui, les cellules de défense de l’organisme sont stimulées et renforcées pour combattre les cellules cancéreuses.